Argentré
Argentré

Restez informé

Accueil > Actualités > Risque élevé grippe aviaire

Risque élevé grippe aviaire

Des cas d’influenza aviaire hautement pathogène ont été détectés chez les oiseaux sauvages et dans des élevages commerciaux dans des pays voisins de la France. Suite à l’avis émis par l’agence nationale d’évaluation de la sécurité sanitaire de alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES), le Ministre de l’Agriculture, par arrêté du 17 novembre 2016, avait ainsi relevé le niveau de risque à "modéré" pour l’ensemble du territoire métropolitain et au niveau "élevé" pour certaines zones à risque particulier (Zones humides notamment).

Depuis la fin de la semaine dernière, des cas ont été découverts dans la faune sauvage dans le Pas de Calais et en Haute Savoie et plusieurs foyers confirmés dans des élevages du Sud Ouest de la France.

En conséquence, le 5 décembre 2016, Le Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt a décidé de porter le niveau de risque à « élevé » sur l’ensemble du territoire.

Cette évolution du niveau de risque impose donc désormais la mise en place de mesures de biosécurité renforcées notamment de tous les élevages non-commerciaux de volailles (basses-cours) sur l’ensemble du département d’Ille-et-Vilaine. Ce renforcement des mesures de biosécurité impose pour ces élevages la mise en confinement ou la pose de filets permettant d’empêcher tout contact entre les volailles et les oiseaux sauvages.

La mise en œuvre de ces mesures est essentielle pour éviter la propagation de ce virus sur notre territoire et protéger les élevages contre le risque qu’il représente.





Argentré
Argentré