Argentré

Restez informé

En renseignant mon email, j’accepte la politique de confidentialité

Accueil > Urbanisme & logement > Révision PLU 2021

PLU : où en sommes-nous ?





Où en sommes-nous ?

Un projet de PLU a été validé en novembre 2019. Différentes personnes publiques ont été associées (Etat, département, Région, chambre d’agriculture...). L’Etat a donné un avis défavorable en mars 2020, ce qui a obligé la commune à faire des modifi-cations. Dans cet avis, la Préfecture indique que le projet était “surdimensionné” et consommait trop de terres agricoles : surestimation de la croissance démographique, croissance des zones d’activité écono-mique trop importante et peu adaptée aux besoins, remise en cause de certaines zones humides...


Depuis juin 2020, des réponses proposées aux demandes de la préfecture.

Depuis juin dernier, un travail a été réalisé en concertation avec l’Etat pour faire les modi-fications demandées. Le nouveau projet prévoit une croissance démographique de 1,3% par an (au lieu 1.5%) ; la croissance des zones d’activité économique a été réduite par rapport au projet de 2019. Entre 2006 et 2016, 2,8ha de foncier ont été consommés pour l’activité économique. Le futur PLU permettra une extension de 4ha pour la zone de la Blinière.


En plus des modifications demandées par l’Etat, quelques améliorations ont été ajoutées.

La commune a profité de ces derniers mois pour apporter des améliorations. Les règles relatives au commerce ont été revues pour favoriser leur implantation dans le centre-ville. La protection des bois a été renforcée : ceux-ci devront impérativement être conservés (espaces boisés classés). Un sec-teur a été défini pour permettre l’installation d’équipements aux abords de l’étang du Moulin aux Moines, nécessaires pour sa mise en valeur.


Questions à Jean-Noël Bévière, maire

La réalisation du PLU a été longue ?

Oui mais c’est un document impor-tant qui organise pour 10 ans le développement de la commune. Nous avons pris une année de retard avec l’avis de l’Etat qui a demandé des corrections. Nous sommes à l’écoute, nous avons tenu à répondre à ces avis. Nous avons aussi pro-fité de ce temps pour apporter des améliorations. Ces derniers mois ont également été profitables pour que les nouveaux élus s’approprient le PLU. Les échanges ont été riches ;des désaccords subsistent mais il existe sur une grande partie du projet un consensus. Nous devons mainte-nant avancer et concrétiser.


Comment les choix ont été faits pour les futures zones urbaines ?

Il y a d’abord les objectifs des pouvoirs publics à respecter : limiter l’étale-ment urbain et la consommation de terres agricoles. Avant d’étendre la commune, il faut d’abord construire dans les zones urbaines actuelles. C’est ce que nous souhaitons faire avec l’îlot Sévigné, ou à côté de la piscine. Pour les futures zones urbaines, nous avons fait le choix de l’intérêt géné-ral et de la cohérence. Construire d’abord à proximité du centre bourg et éviter les secteurs trop éloignés, c’est le cas avec les Hoguinières, la Guérinière ou la ZAC Bel Air...Ces choix, dans la continuité des zones urbaines actuelles sont justifiés et cohérents ; c’est celui d’un dévelop-pement maîtrisé et durable.

Qu’est ce qui permet à un PLU de favoriser le commerce ?

ll y a plusieurs outils. Dans certaines rues dont la rue Alain d’Argentré, le PLU interdira le changement de des-tination des commerces existants. Les locaux en RDC pourront bien sûr changer de propriétaire mais ne pourront pas être transformés en logement par exemple ; ils garderont une vocation commerciale ou de service. De manière générale, les commerces devront en priorité s’ins-taller dans le centre bourg.


Que retenez-vous du travail réalisé ?

Le maximum a été fait pour per-mettre un développement harmo-nieux et crédible. Au printemps, avec l’enquête publique, les habitants pourront donner leur avis. N’oublions pas que le PLU n’est qu’un outil juri-dique. L’aménagement c’est d’abord des projets publics ou privés concrets pour des logements, des activités économiques, des services. À la commune de les accompagner en défendant des priorités et des orien-tations.La commune va grandir et c’est posi-tif ! Mais la course à la grandeur n’est pas un objectif en soi ! Je souhaite un développement maîtrisé, qui garan-tisse la qualité de vie.







(Plan ci-contre)



Actualité

Elimination des déchets, propreté des voies et divagation des animaux

Retrouvez-ci contre l’arrêté faisant mention des prescriptions applicables.

Lire la suite

Renseignements pratiques

Mairie - Horaires d’ouverture :

Lundi, mercredi, jeudi et vendredi : 9h - 12h30 et 14h - 17h

Mardi : fermé le matin et ouvert de 14h à 18h

Samedi : Ouvert le 1er samedi du mois

N° d’astreinte : 06 26 38 27 41

Adresse de la mairie : 21 bis rue Alain d’Argentré 35370 Argentré-du-Plessis
02 99 96 61 27 ou mairie argentre-du-plessis.fr (N° d’astreinte : 06 26 38 27 41)
Pour suivre l’actualité de la commune, c’est aussi sur facebook !

En 1 clic :Compte-rendu des séances du conseil municipal, Menu du restaurant scolaire, Programme de la saison culturelle, location de salle et tarifs municipaux


Lire la suite


Professionnels



Associations



Démarches en ligne




Argentré
Argentré